La course sans fin par Generic Cialis

William est allé travailler et vit son ami Jim. «Avez-vous d’utiliser la pilule de Viagra générique nuit dernière? » Jim demandé. William murmura: «Non, et il était Cialis générique, par la voie » et se rendit à son ami que son amie de ne pas dire la surface. « Il est fini, mon pote, je pense qu’elle a trouvé quelqu’un d’autre. » William jeta la pilule dans la poubelle et le travail d’une journée triste par sa petite amie, il a commencé.
Elle était sur son esprit toute la journée, et il a également pensé quelle perte il était pour lui d’obtenir les Cialis générique si elle avait disparu. Au déjeuner, il regarda son téléphone cellulaire. Il était un message de sa petite amie. Craignant les nouvelles avec sa curiosité d’entendre contre lui, mais a entendu, quand elle lui a dit que sa mère lui avait demandé de l’aide, et ils ont eu à conduire trop loin au nord à son chalet de montagne. Pas de réception de téléphone cellulaire, elle n’a pas été en mesure d’appeler William et maintenant, elle lui a demandé de rentrer à la maison après le travail.
William sourit; de penser que quelque chose clochait, car tout était très pressé! Il pensait que ce serait une soirée passionnante pour être avec elle. Puis il se leva quand il a réalisé qu’il a jeté ses Generic Cialis loin. Il a crié à son ami Jim, « Ceci est ma dernière pilule était! » Ignorant leur diligence à quelle heure la poubelle a été ramassé, ils ont couru la pilule William avait jeté adhérence. Ils ont couru si vite il a presque entré en collision avec l’autre, et elle est venue à droite sur la boîte au point mort. Ils étaient silencieux comme il regarda à l’intérieur. Elle était vide.
Jim demanda William dix fois si il était sûr qu’il aurait plus de pilules de Viagra ou Cialis génériques. Et dix fois, ils ont dit, William, qui était sa dernière pilule approché sa mission le lendemain. Comme seulement de bons amis feraient un pour l’autre, Jim et William sont venus pour trouver la pilule. William
voiture de course, les amis a sauté à l’intérieur et a volé dans la rue. « Vous ne pouvez pas être loin, » Jim a crié. « Non! » William a crié quand il a vu le camion à ordures dans un coin. Avec détermination à obtenir sa pilule, William conduisait vite. Il est venu à un feu rouge et a eu son freinage maximale. Le chauffeur a crié à ses côtés: «Buddy soins ne savent pas comment conduire? ». « Mon pilule! » Il était tout ce que William a crié, que le feu vert et a continué à rechercher la conduite de camion à ordures.
Rattraper avec le camion, William klaxonné pour alerter le conducteur. Le conducteur a regardé par la fenêtre, et tout ce qu’il a vu et entendu a été William pointe vers le camion et a crié: «Mon pilule, ma pilule, ma pilule» Avec un hochement de tête, le pilote chuchoté, « Weirdo » et que dans la décharge continue à charger la sauvegarde. William a commencé à retentir son klaxon à nouveau. Maintenant, le pilote William regarda ses genoux et embrassa son visage et a crié: «Mon pilule » Je ne pense pas qu’il a compris, Jim a dit William, quand ils ont réalisé que le camion à ordures a été conduite; le conducteur, mais William était fou!
« Nous allons attaquer et battre la décharge » William a crié que sa voiture est sauvée dans le coin. Les deux hommes se tenaient en face de sa voiture que le camion à ordures dans le stationnement. Les amis ont couru vers la voiture et ont tenté d’expliquer les deux simultanément. « My Girl », « peut vider la corbeille», «mère» «Elle m’a aime toujours », « Viagra », « je ne peux pas décevoir » « Mon ami a besoin de votre poubelle! » Le pilote avait aucune idée de ce qui se passait.
Le camion à ordures tiré dans le gros tas sur le sol. Jim et William se regardèrent et les deux sont apparus à la poubelle, comme une piscine. Il était une heure après William sortit sa tête la corbeille:. Une main tenant la pilule et un grand sourire sur son visage,

William est allé travailler et vit son ami Jim. «Avez-vous d’utiliser la pilule de Viagra générique nuit dernière? » Jim demandé. William murmura: «Non, et il était Cialis générique, par la voie » et se rendit à son ami que son amie de ne pas dire la surface. « Il est fini, mon pote, je pense qu’elle a trouvé quelqu’un d’autre. » William jeta la pilule dans la poubelle et le travail d’une journée triste par sa petite amie, il a commencé.
Elle était sur son esprit toute la journée, et il a également pensé quelle perte il était pour lui d’obtenir les Cialis générique si elle avait disparu. Au déjeuner, il regarda son téléphone cellulaire. Il était un message de sa petite amie. Craignant les nouvelles avec sa curiosité d’entendre contre lui, mais a entendu, quand elle lui a dit que sa mère lui avait demandé de l’aide, et ils ont eu à conduire trop loin au nord à son chalet de montagne. Pas de réception de téléphone cellulaire, elle n’a pas été en mesure d’appeler William et maintenant, elle lui a demandé de rentrer à la maison après le travail.
William sourit; de penser que quelque chose clochait, car tout était très pressé! Il pensait que ce serait une soirée passionnante pour être avec elle. Puis il se leva quand il a réalisé qu’il a jeté ses Generic Cialis loin. Il a crié à son ami Jim, « Ceci est ma dernière pilule était! » Ignorant leur diligence à quelle heure la poubelle a été ramassé, ils ont couru la pilule William avait jeté adhérence. Ils ont couru si vite il a presque entré en collision avec l’autre, et elle est venue à droite sur la boîte au point mort. Ils étaient silencieux comme il regarda à l’intérieur. Elle était vide.
Jim demanda William dix fois si il était sûr qu’il aurait plus de pilules de Viagra ou Cialis génériques. Et dix fois, ils ont dit, William, qui était sa dernière pilule approché sa mission le lendemain. Comme seulement de bons amis feraient un pour l’autre, Jim et William sont venus pour trouver la pilule. William
voiture de course, les amis a sauté à l’intérieur et a volé dans la rue. « Vous ne pouvez pas être loin, » Jim a crié. « Non! » William a crié quand il a vu le camion à ordures dans un coin. Avec détermination à obtenir sa pilule, William conduisait vite. Il est venu à un feu rouge et a eu son freinage maximale. Le chauffeur a crié à ses côtés: «Buddy soins ne savent pas comment conduire? ». « Mon pilule! » Il était tout ce que William a crié, que le feu vert et a continué à rechercher la conduite de camion à ordures.
Rattraper avec le camion, William klaxonné pour alerter le conducteur. Le conducteur a regardé par la fenêtre, et tout ce qu’il a vu et entendu a été William pointe vers le camion et a crié: «Mon pilule, ma pilule, ma pilule» Avec un hochement de tête, le pilote chuchoté, « Weirdo » et que dans la décharge continue à charger la sauvegarde. William a commencé à retentir son klaxon à nouveau. Maintenant, le pilote William regarda ses genoux et embrassa son visage et a crié: «Mon pilule » Je ne pense pas qu’il a compris, Jim a dit William, quand ils ont réalisé que le camion à ordures a été conduite; le conducteur, mais William était fou!
« Nous allons attaquer et battre la décharge » William a crié que sa voiture est sauvée dans le coin. Les deux hommes se tenaient en face de sa voiture que le camion à ordures dans le stationnement. Les amis ont couru vers la voiture et ont tenté d’expliquer les deux simultanément. « My Girl », « peut vider la corbeille», «mère» «Elle m’a aime toujours », « Viagra », « je ne peux pas décevoir » « Mon ami a besoin de votre poubelle! » Le pilote avait aucune idée de ce qui se passait.
Le camion à ordures tiré dans le gros tas sur le sol. Jim et William se regardèrent et les deux sont apparus à la poubelle, comme une piscine. Il était une heure après William sortit sa tête la corbeille:. Une main tenant la pilule et un grand sourire sur son visage,